Stress au travail, comment gérer ?

Stress ponctuel ou chronique ? Les conséquences sur la santé ne sont pas les mêmes …

Le stress chronique a toujours des effets néfastes sur la santé, pour illustrer : voir la vidéo de INRSFrance sur les mécanismes du stress au travail

Qu’est ce que le stress ponctuel ?

Qui dit sensation d’effort dans une situation, dit suradaptation pour permettre l’action malgré tout, comme par exemple :

  • Modifier son propre rythme pour gérer une situation inattendue
  • Compte tenu d’un enjeu spécifique : modifier sa posture en la mettant en tension pour maîtriser au mieux son geste dans l’instant
  • Face à une difficulté : contenir son émotion du moment et s’exprimer clairement
  • Retenir son souffle pour porter quelque chose de lourd …

Ces exemples de comportements peuvent s’avérer utiles quand on a besoin de se dépasser dans une situation précise et de courte durée. Quand la situation prend fin, les systèmes de compensation mis en place s’arrêtent progressivement : la personne retrouve son rythme habituel et peut ainsi se ressourcer.

Qu’est ce que le stress chronique ?

Dans le cas où les situations stressantes sont permanentes ou quasi permanentes, le ou les systèmes de compensations mis en place par le corps (mental – physique – émotionnel), sont maintenus dans la durée.

L’effort s’installant durablement, la personne a alors l’impression que les demandes ou exigences professionnelles au quotidien excède ses capacités : chaque action devient pesante, tant au niveau émotionnel qu’au niveau physique, elle puise dans ses ressources.

Apprendre à gérer ?

Je vous propose un suivi personnalisé pour :

  • Vous aider à identifier quels sont les facteurs de stress qui sont limitants pour vous, source de tensions, de fatigue, voire de sentiment d’épuisement.
  • Chercher avec vous quelles sont les ressources qui vous seraient bénéfiques
  • Vous accompagner dans votre projet de retrouver votre capacité d’ajuster votre rythme à vos besoins

Au plaisir de vous accompagner !

Une neutralité solide pour vous assurer la distance thérapeutique

C’est avec beaucoup de précautions sanitaires que je vais vous accueillir en consultation : je serai en effet, tout comme vous, masquée et parée pour nous protéger mutuellement et préserver l’intégrité du lieu 🙂

Ceci était pour la partie technique de votre « accueil nouvelle formule » 😉

L’essentiel, lui, ne changera pas : c’est vous qui continuerez d’être au coeur de mes consultations. Les couches de plastique ou de tissus qui nous protègeront n’enlèveront rien à l’essentiel de ce que vous êtes, de qui vous êtes, ni de ce que je suis, et de qui je suis, en tant que professionnelle.

Pour rester compétente et pertinente dans votre accompagnement : j’ai d’hors et déjà choisi de modifier mon organisation, de manière à équilibrer au mieux les temps passés dans les différentes actions. Je sais, par expérience, que je pourrai ainsi m’adapter à la réalité du moment, aussi changeante soit-elle, et garder une neutralité solide pour continuer de vous assurer la distance thérapeutique dont vous allez avoir besoin pour être accompagnés avec justesse.

Cette neutralité est importante pour vous, vous ne devez pas transiger dessus, face à un accompagnant, car c’est ce qui vous permettra de vous sentir pleinement entendus, et de trouver l’espace propice à l’émergence d’idées, de solutions, résultant de vos propres cheminements, ressentis et réflexions.

Mon objectif pour vous reste donc le même : vous permettre de libérer vos tensions (physiques, émotionnelles), et de trouver ou retrouver de l’autonomie !

Voici, ci-dessous, une photo qui m’inspire, peut-être aura-t-elle le même effet sur certains d’entre vous ? 🙂

Au plaisir de vous accompagner !

Rester un Athlète, malgré les effets du confinement

Puisque notre quotidien a fondamentalement changé depuis quelques mois  avec la mise en oeuvre de périodes de confinement, et que cela nous a demandé de modifier nos habitudes, il est naturel que nous soyons tour à tour passés par diverses émotions que nous pouvons qualifier de « pas très positives » : peurs, incompréhension, peur de manquer, besoin de contrôler, découragement…

Mais qui peut-être ont pu, de temps à autre, ou au fil des semaines passées, laisser place à d’autres émotions plus agréables : plaisir d’être plus présent pour ses proches, d’avoir réussi à adapter son entrainement avec les moyens accessibles de chez soi, de renouer avec cette solidité intérieure que chaque athlète possède en lui, et c’est justement ce dernier point qui n’a pas de prix ! Nous allons donc revenir dessus, mais je vous partage d’abord ceci :

Que vous soyez sportif confirmé ou athlète de haut niveau

Il est certain que votre corps va s’adapter à cette situation transitoire, et vous en avez déjà probablement concrètement mesuré les effets sur vous, tant sur le plan physique que sur le plan émotionnel. Oui, votre corps est en train de s’adapter à une routine d’entrainement bien différente que celle que vous suiviez, en lien avec vos objectifs de compétitions. Oui, il est très frustrant d’avoir travaillé si dur pour atteindre ce niveau sportif, ce niveau qui vous permettait d’envisager une bonne performance pour vos futures compétitions. Oui c’est compliqué de décélérer côté entrainements, car ils étaient rythmés et équilibrés en correspondance avec votre hygiène de vie, mais aussi avec les objectifs fixés par votre entraineur, kiné, dirigeant de club, sponsors…

Revenons sur votre qualité principale : votre solidité intérieure

Depuis quelques semaines maintenant, votre corps et votre mental doivent apprendre à se recentrer sur une ressource importante que vous avez développée en tant qu’athlète :  votre solidité intérieure.

Et oui, vous n’êtes pas là où vous en êtes sans avoir construit un réseau cognitif suffisamment élaboré pour parer à toute éventualité ! Et c’est précisément ce réseau cognitif qui travaille pour vous en ce moment même 🙂

Même si pour le moment, vos chaines musculaires et vos réflexes ne sont utilisés ni de la même manière, ni avec la même fréquence ni avec la même intensité, votre réseau cognitif n’en perdra pas pour autant la mémoire, rappelez-vous qu’il est solide !

Quand nous sortirons de cette période de confinement, vous pourrez récupérer votre niveau, certes avec un peu de travail, mais pas tant que ça, si :

  • vous prenez soin dès maintenant de reprendre confiance en votre capacité à relever les défis
  • vous ne vous laissez pas envahir par le stress ! Car ce serait au risque de troubler votre équilibre et vous éloigner de vos capacités réelles. En effet, s’il n’est pas trop envahissant, le stress émotionnel ou postural permet d’avoir accès à plus de concentration, plus de performances, mais en excès, il peut devenir limitant, voire inhibant, ça vous parle ?

Ce que je peux vous apporter pour retrouver un niveau au top

Si vous sentez qu’une aide supplémentaire serait un bon soutien pour vous, voici l’accompagnement que j’ai l’habitude de proposer aux sportifs :

Le premier rendez-vous, d’une durée de 1h30, nous permet d’établir vos besoins et de commencer votre accompagnement. L’intervalle entre 2 rendez-vous est de 3 semaines à 1 mois, le temps d’intégrer le travail fait, et de pouvoir en mesurer les effets concrets à distance. Durant cet accompagnement :

  • Nous identifions les aisances et les limitations ressenties par l’athlète : sur le plan postural et sur le plan émotionnel (les blessures anciennes ou en cours de soin seront à préciser et aucun traitement ne devra être arrêté sans avis médical). Pour rappel : les séances sont réalisées dans le cadre d’un accompagnement et de démarche de solutions à l’exclusion de tout objectif médical (ou paramédical) et ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis médical. Seul un médecin est habilité à poser des diagnostics, prescrire, modifier ou supprimer tout traitement médical.
  • Je prends connaissance du niveau d’entrainement en cours, de l’organisation des séances d’entrainements et de récupération de l’athlète, des objectifs fixés par lui ou pour lui, et des dates clés liées aux compétitions auxquelles il est inscrit
  • Nous travaillons tout d’abord ensemble sur l’équilibre physique et énergétique avec la technique du TFH® (équilibrage des muscles via les méridiens). Le but est d’aider à la récupération physique et à la gestion du stress musculaire.
  • Nous identifions également vos préférences motrices, afin de mieux connaitre vos ressources et vos limites naturelles, ce qui aide à la prévention des blessures 🙂
  • Nous pouvons travailler en préparation mentale sur vos entrainements et compétitions à venir, avec la technique de PNL
  • Enfin, nous pouvons aussi travailler à la libération de stress émotionnel pour : renforcer votre motivation, concentration, améliorer votre sommeil et donc augmenter votre capacité à récupérer plus facilement

En savoir plus sur les effets du travail avec les préférences motrices et signatures posturales (vidéo réalisée lors de la formation que j’ai suivie en 2017, et à l’issue de laquelle j’ai été validée 🙂 , source Centre CE2 Formation)

Mettez le cap sur votre prochain but, et au plaisir de vous accompagner !

 

Mélanie vous accompagne en Sophrologie

Pour relâcher vos tensions physiques et émotionnelles, il existe différents types d’accompagnements. Je vous propose de découvrir la Sophrologie, car je me dis que cela pourrait être un plus pour vous en cette période de confinement. Je vous présente donc ma collègue Mélanie, qui est Sophrologue et a gentiment accepté d’enregistrer pour vous une séance de relaxation.

Bonne écoute et prenez soin de vous 😉

Voici 10 minutes de détente, pour vous et votre famille

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur la Sophrologie, voici quelques éléments de réponses donnés par Mélanie.

Qu’est ce que la sophrologie ?

La sophrologie est une méthode qui permet d’harmoniser le corps et l’esprit. Il s’agit d’une approche personnelle qui permet à chacun de comprendre ses besoins en se mettant à l’écoute de ses ressentis et de trouver ses propres ressources pour dépasser les difficultés et vivre sereinement. Parce que nous avons tous en nous les ressources nécessaires.

A qui s’adresse cette méthode ?

La sophrologie est à la portée de tous et s’adresse à chacun (enfant, adolescent, adulte, sénior), selon la problématique  rencontrée.

Quels sont les bénéfices de la Sophrologie ?

Les bénéfices sont variés et fonction de l’objectif que vous vous serez fixé. A titre d’exemples :

  • Retrouver un état de détente et de sérénité au quotidien
  • Stimuler la confiance en soi…

Ces bénéfices résulteront de votre pratique grâce aux outils mis à votre disposition par votre sophrologue.

Le Carrousel des Oeuvres

Pour changer un peu les idées des plus grands et occuper les plus jeunes, j’ai proposé depuis le 17 mars un défi aux enfants : une création par jour sur un thème choisi, à m’envoyer chaque jour avant 19h00. Cette oeuvre artistique pouvant être : un dessin, une poésie, une peinture, un bricolage, etc…  Ceci pour permettre à vos enfants d’installer une routine récréative, et peut-être les distraire et les apaiser, compte tenu des circonstances actuelles.

Je vous propose désormais de laisser libre court à votre créativité : soyez libre de choisir ce qui vous plait, à la fois comme sujet et comme support d’expression, du moment que cela vous inspire et vous rend fiers de vous 🙂

Parents et enfants sont les bienvenus pour exposer leurs oeuvres dans le carrousel !

  • Envoyez-moi la photo de cette oeuvre par sms au 06 73 86 47 28 ou par mail à : secretariat.adpc@orange.fr
  • signée du prénom de l’artiste (pas le nom svp pour garder la confidentialité), et de la date du jour.
  • Elle sera mise en ligne le jour même pour y être exposée dans le carrousel
  • Pour ceux qui seraient en manque d’inspiration, il est possible de créer sur l’un des thèmes déjà présent dans le carrousel

Belle découverte à vous et continuez de bien prendre soin de vous, c’est juste nécessaire 😉

Spécial confinement : ressources pour parents et enfants

Pour changer un peu les idées des plus grands et occuper les plus jeunes

Je vous propose de laisser libre court à votre créativité en participant au « Carrousel des Oeuvres » qui est ouvert depuis le 17 mars 2020

En savoir plus sur le Carrousel des Oeuvres

Pour vous distraire en famille, vous cultiver ou vous détendre durant cette période de confinement

Ressources gratuites pour mieux vivre le confinement (source : Centre Ressource réhabilitation psychosociale et remédiation cognitive)

Pour prendre 10 minutes de détente, c’est offert par Mélanie, sophrologue et accessible ici

Ecouter le podcast de Mélanie

Pour remotiver les athlètes et les aider à planifier leurs prochains objectifs

Voir l’article « Rester un Athlète, malgré le confinement »

Pour les parents qui auraient besoin d’aide pour soutenir les apprentissages demandés aux enfants :  

Voir le site Lumni, aide de la maternelle au CM2

Voir le site Lumni, aide pour le collège

Voir le site Lumni, aide pour le lycée

Conférence sur la graphomotricité

Je vous partage cette conférence en neurosciences qui m’a bien plu, car elle illustre le travail complexe que représente l’acquisition d’une bonne lecture et écriture. Au travers des études de cas exposés par ce chercheur, nous pouvons réaliser l’importance d’une bonne coordination !

Résumé : Dans cette conférence (1h) Jean-Luc Velay, chercheur au Laboratoire de Neurosciences Cognitives (LNC), après une présentation de la graphomotricité et de son apprentissage, nous donne des perspectives sur l’écriture de demain, à l’ère du numérique et du tactile. Deux hypothèses sont explorées :

  • le remplacement de l’écriture manuscrite par l’écriture au clavier d’une part
  • et la coexistence des deux apprentissages d’autre part.

Belle découverte à vous !

Lien vers la conférence